casamance VTT, agence de loisirs sportifs

activités et ressources de la Casamance

Pêche, chasse et culture sont les principales activités et ressources traditionnelles de la Casamance. La pêche est une activité économique importante ; elle est pratiquée par les hommes aussi bien en mer que sur les bolongs : crevette, crabe, langoustes, huîtres de palétuviers, capitaine, lotte, sole, etc. La chasse se limite au braconnage, à l’arc ou au fusil : biche, singe, petit gibier et oiseaux.

L’agriculture est la première ressource de Casamance. Tout d’abord la culture du riz, culture traditionnelle de subsistance. Strictement manuelle, elle n’utilise qu’un instrument traditionnel : le Kadiendo ; labours par les hommes en juillet/août, repiquage du riz en septembre et récolte en décembre par les femmes. Chez les Diolas, le riz est stocké dans les greniers.Il peut etre troqué contre du vin de plame ou du poisson, mais jamais vendu
L’arachide est aujourd’hui peu cultivée du fait de la baisse des cours. Les cultures maraîchères connaissent un certain essor depuis une dizaine d’années mais ne sont pratiquées qu’une fois la récolte de riz terminée (de janvier à mai).

Le vin de palme joue un rôle important dans la vie des populations de Basse Casamance. Récolté par les hommes et commercialisé par les femmes, la sève des palmiers est consommée fraîche par les enfants, et fermentée par les adultes. Chez les animistes, il est utilisé dans toutes les cérémonies religieuses.

Le tourisme est aujourd hui l'activité économique la plus importante de la Casamance et on y trouve de nombreux campements touristiques gérés par les villages ou par des locaux ce qui permet un tourisme de découverte.Ces campements se trouve en majorité à l interieur des terres.Les secteurs de Kafountine et Cap Skirring sont les plus jolies zones balneaires du Sénégal, on y trouve de nombreux hôtels de toutes categories;